Le schéma d’exclusion et le mal-être en société

Le schéma d’exclusion de Youg s’exprime par un sentiment de solitude. Les personnes souffrant de ce schéma se sentent mal à l’aise en société. Aller dans une soirée est anxiogène. Elles ont l’impression de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir assez de conversation, de ne pas être assez intelligentes, de ne pas avoir assez d’humour ou de ne pas être assez belles. Paradoxalement, elles peuvent donner une autre image d’elles, leur entourage peut les trouver très sociables et affirmées. Elles arrivent à se faire des amis et vont plus privilégier les relations duelles. Certaines personnes peuvent s’isoler et avoir de moins en moins de relations sociales. Le schéma d’exclusion correspond à la phobie sociale décrite dans le DSM (ouvrage de référence pour poser un diagnostic en psychiatrie)

Ce schéma prend sa source dans l’enfance. Les enfants qui se sentent différents sont plus susceptibles de le développer.
• La différence peut être culturelle, religieuse, sociale et physique.
• Les enfants ayant des problèmes de santé sont plus sujets à ce schéma.
• Les troubles de l’apprentissage, tels que la dyslexie, favorisent le sentiment d’être différent.
• Les enfants ayant subi des taquineries, moqueries, humiliations et harcèlements par leurs camarades peuvent présenter ce schéma.
Le schéma d’exclusion est souvent associé au schéma de honte et d’imperfection.
La thérapie des schémas consiste à travailler sur les croyances, l’impression que les défauts empêchent d’établir des relations sociales. Comme dans les TTC dites « classiques » le patient devra se confronter progressivement aux situations anxiogènes. Des techniques d’imagerie peuvent être utilisées pour travailler sur les souvenirs traumatiques. Selon le souvenir, la thérapie EMDR peut se révéler efficace. Cette thérapie par mouvement des yeux est très efficace dans les cas d’évènements traumatiques.
Si vous souhaitez en connaître davantage sur le schéma d’exclusion, vous pouvez consulter le livre de Jeffrey Youg et Janet Klosko intitulé « Je réinvente ma vie » (les éditions de l’homme). Un chapitre est consacré à ce schéma.

Floriane GAUTIER
Psychologue, thérapie cognitive et comportementale, EMDR, thérapie des schémas de Young
à Pertuis et à Aix-en-Provence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s